Tourisme - Plan de relance de 10 millions d’euros à l’international

Dans la continuité du comité d’urgence économique pour le tourisme réuni le 13 septembre 2016 par M. Jean-Marc Ayrault et de la communication en conseil des ministres de ce mercredi 19 octobre sur le bilan de la fréquentation touristique, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger et Mme Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire ont réuni l’ensemble des régions de France ainsi que les territoires les plus affectés par des baisses de fréquentation.

Cette réunion a permis d’aborder les grands axes de coopération entre l’État et les territoires, à savoir :

  • le développement de la marque « qualité tourisme », la mise en œuvre des contrats de destination et des SPOTT,
  • le départ en vacances des Français dans notre pays,
  • l’adaptation de la formation aux nouvelles attentes des touristes
  • la mobilisation de la plateforme France Développement Tourisme pilotée par la Caisse des Dépôts et dotée de 1 milliard d’euros pour le développement de l’offre touristique.

Cette réunion a également permis d’associer l’ensemble des acteurs aux décisions relatives à la ventilation du fonds exceptionnel de 10 millions d’euros débloqué par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international pour renforcer les actions de promotion internationale.

Enfin, Matthias Fekl, Martine Pinville et les représentants des territoires ont exprimé leur souhait de renforcer les actions conjointes en direction des touristes français et internationaux.

Dans ce cadre, un premier fléchage a été présenté. Il comprend quatre axes stratégiques destinés à renforcer les actions de promotion de l’opérateur Atout France à l’étranger :

  • Un volet e-réputation afin d’amplifier les actions déjà entamées sur internet et sur les réseaux sociaux
  • Des campagnes à destination du grand public sur les principaux marchés cibles avec des actions renforcées sur les destinations les plus touchées par les baisses de fréquentation. A ce titre, les ministres ont rappelé leur mobilisation pour soutenir les actions en cours de construction par les destinations et créer un effet de levier. Ces actions seront cofinancées par le fonds de 10 millions, les collectivités territoriales et les acteurs privés. L’objectif est également de renforcer la promotion des évènements sportifs, culturels ou professionnels à venir afin de susciter une urgence de visite
  • Un renforcement de la présence et la visibilité de l’offre française sur les salons professionnels et grands publics.
  • Enfin, un fonds spécifique destiné à renforcer la communication et la promotion de la destination France lors d’évènements déjà programmés par le réseau diplomatique français.
  • Etaient conviés à participer l’ensemble des vice-présidents de régions en charge du tourisme, des représentants des départements (Tourisme et Territoires), les offices du tourisme et des congrès de Nice et de Paris, Atout France et les services ministériels en charge du tourisme.

Dernière modification : 03/11/2016

Haut de page