Renforcement de la recherche en didactique des langues et sciences du langage en Chine du centre

Le champ de la didactique du français langue étrangère et des sciences du langage s’affirme comme axe de recherches et de formation privilégié à Wuhan avec la tenue du 2ème atelier doctoral franco-chinois dans ces disciplines, les 18 et 19 octobre 2014.

JPEG - 78.4 ko
La formatrice Dominique Macaire et le groupe des doctorants
Photo : Consulat général de France à Wuhan

Afin de fédérer les nouveaux doctorants dans ces disciplines, de consolider la communauté scientifique en didactique des langues (DDL) et sciences du langage (SDL) et de soutenir le développement d’un pôle fort de compétences sur l’ensemble de la Chine, le Service de coopération et d’action culturelle-Institut français de Chine du Consulat général de France à Wuhan et le département de français de l’université de Wuhan ont co-organisé la 2ème édition de l’atelier doctoral franco-chinois dédié à la recherche dans ces domaines.

JPEG - 83.9 ko
Au fond : à gauche, Dominique Macaire ; à droite WU Hongmiao ; au 1er plan : les doctorants et les auditeurs libres
Photo : Consulat général de France à Wuhan

Cette édition a réuni Mme Dominique Macaire, formatrice, Mr WU Hongmiao, responsable du département de français de l’université de Wuhan, plus d’une dizaine de doctorants de DDL et SDL de l’ensemble de la Chine (Shanghai, Canton, Pékin, Wuhan et Shenyang) et un public d’auditeurs libres (futurs doctorants de ces disciplines et doctorants de disciplines en interrelation).

JPEG - 116.6 ko
Les différentes phases de travail de l’atelier doctoral (de haut en bas et de gauche à droite) : Echanges entre la formatrice et les doctorants, écoute et prise de notes pendant la phase d’exposé, Discussion active entre doctorants, phase de travail individuel
Photo : Consulat général de France à Wuhan

Le programme de travail des journées d’atelier a été conçu pour aborder les dimensions épistémologiques, scientifiques et méthodologiques de la thèse, selon diverses modalités de travail, en vigueur dans le monde de la recherche en France :

  • Présentation des doctorants, de leurs sujets et de leurs questionnements à ce jour.
  • Exposé : Délimitation du champ de la didactique des langues, échanges avec les sciences du langage et autres sciences connexes.
  • Exposé : Présentation d’une école doctorale, ses missions et ses fonctions en France, information sur la procédure de suivi des thèses en sciences humaines et sociales (SHS).
  • Discussion : Questions soulevées par les thèses de DDL : thèses en co-direction avec la France, thèses faites en France ou thèses menées en Chine ; le concours de recrutement des docteurs dans les deux pays.
  • Exposé : Les méthodologies de recherche en didactique des langues en France les objets de recherche de la didactique des langues aujourd’hui en France et les traditions de recherche ; aspects bibliographiques de la thèse en SHS.
  • Repérage sur un échéancier de thèse : Où en suis-je pour ma thèse ? A quel moment-clé suis-je actuellement ? Aide réciproque des doctorants ayant passé certaines étapes clés. Conseils pratiques, méthodologiques et indication de noms de chercheurs pour des contacts ultérieurs.
  • Travail individuel en français académique : Rédaction d’un texte synthétique sur l’état d’avancée de sa thèse avec 5 mots-clés en français ; aide rédactionnelle en français académique.
  • Exposé : Présentation de la recherche dans un laboratoire : l’exemple de l’ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française) et de l’axe Didactique des langues et sociolinguistique (Centre de recherches et d’applications pédagogiques en langues).
  • Présentation des travaux des doctorants du séminaire : Présentation orale des sujets de thèse des participants au séminaire doctoral après préparation de leur prestation écrite puis orale (sur le modèle de « Ma thèse en 180 secondes » présenté et expliqué dans ses intentions et visées scientifiques et de vulgarisation des thématiques). Les doctorants passent à l’oral sur la base du volontariat (un doctorant par moment-clé identifié).
  • Conclusion des travaux avec mise en projet.

La formatrice

Madame Dominique Macaire est professeure des universités

  • Directrice de l’Ecole doctorale Stanislas (Sciences humaines et sociales)
  • Professeure au laboratoire ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française), UMR 7118, Université de Lorraine et CNRS*.

Elle est également :

  • Présidente de l’Association des chercheurs et enseignants didacticiens des langues étrangères (Acedle).
  • Expert auprès de l’Agence EACEA-KA2 (Commission européenne, Bruxelles) ; Expert du Fond national Belge de la Recherche ;
  • Membre de l’Autorité Nationale française auprès du MAEDI* (nomination des experts français au CELV*, Graz),
  • Directrice de collection de manuels scolaires (allemand, anglais), ouvrages parascolaires (FLE), ressources multimédia, site compagnons et de formation, catalogues d’expositions.

Ses travaux récents portent sur le plurilinguisme et les enfants ; les langues et les TICE* ; la formation des enseignants de langues et dans l’enseignement supérieur, l’enseignement du lexique français.

Exemple de publication sur le plurilinguisme précoce disponible en ligne :
« L’enseignant du premier degré porteur de projets plurilingues et interculturels : un dispositif de formation initiale pluridimensionnel à l’essai, » Les Langues Modernes, 3/2011, Dossier : La formation des enseignants du premier degré. www.APLV-LanguesModernes.org

Pour plus d’information sur l’enseignement du français langue étrangère en Chine : http://fle.faguowenhua.com/

* CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
* MAEDI : Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International
* CELV : Centre d’Etudes des Langues Vivantes
* TICE : Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement
* CRAPEL : Centre de recherches et d’applications pédagogiques en langues

JPEG

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page