Présentation générale

La Région Autonome Zhuang du Guangxi s’étend sur 236 700 km2. Les provinces limitrophes sont le Guangdong, Hainan, le Yunnan, le Guizhou et le Hunan. Elle jouxte également le Vietnam. 75% des terres sont vallonnées ou montagneuses et les 25 % restant sont occupés par des plaines, des lacs et des rivières. Face à l’Asie du Sud-Est, elle dispose d’une position géostratégique importante.

Le Guangxi fait partie de la zone subtropicale et connaît un climat de moussons : fort ensoleillement et précipitations abondantes. La température moyenne annuelle varie entre 17°C et 20 °C, la majeure partie du territoire de la Région ne connaissant pas d’hiver froid ni aucune gelée pendant 330 à 350 jours par an. La saison des pluies dure d’avril à septembre.

Le Guangxi est divisé en sept municipalités : Nanning, Liuzhou, Guilin, Wuzhou, Beihai, Qinzhou et Fanchenggang. Nanning est la capitale provinciale. Elle est reliée au Vietnam (Haiphong), à travers la passe de l’Amitié, par un train datant du protectorat français sur l’ex Tonkin.

JPEG - 74.6 ko
Ethnie Zhuang
Photo : Creative Commons

La population compte 51,59 millions d’habitants en 2014. C’est une terre connue pour sa diversité ethnique. La population Han est largement majoritaire mais 11 groupes de minorités sont représentés. Les Zhuang sont les plus nombreux. Les Yao et les Miao sont réfugiés dans les hautes vallées où ils ont développé une riziculture de montagne. Les huit autres nationalités recensées sont les Dong, les Molao, les Maonan, les Jing, les Hui, les Shui, les Yi et les Gelao.

A partir du XIX ème siècle, une lente dégradation de la situation économique et sociale de la province provoque de nombreux soulèvements populaires au Guangxi. En 1851, HONG Xiuquan forme une armée qui rassemble les plus défavorisés. Elle est composée de 125 000 hommes, soudés autour d’un idéal collectiviste égalitariste et syncrétique. Le mouvement prend le nom de Taiping et s’étend à toute la Chine centrale jusqu’en 1864. La Province a été fusionnée avec sa voisine du Guangdong sous la dynastie Qing jusqu’en 1910, elle est gouvernée par le vice-roi des « deux Guang ». Après avoir été abandonné au pouvoir d’une « clique de militaires, seigneurs de la guerre », le Guangxi a retrouvé son statut de province après 1949, puis pris celui de Région Autonome Zhuang du Guangxi en 1958.

La croissance économique s’est nettement amplifiée durant les années 1990 et jusqu’à la crise financière de 1998, sous l’effet d’un certain développement du commerce frontalier avec le Vietnam et des synergies avec le Guangdong. La Région autonome se situait au 13ème rang national des provinces de Chine, en terme de P.I.B. (sur un total de 27 provinces et régions autonomes). Le commerce extérieur a également connu une vive croissance pendant cette période. Le PIB en 2013 a atteint plus de 1 400 MdsRMB et 30 588RMB par habitant. La province a enregistré un taux de croissance de 10,3% en 2013, soit un rythme plus élevé qu’au niveau national (7,7%). Elle a attiré 700 millions USD d’investissements directs étrangers (IDE) en 2013.

JPEG - 57.1 ko
Rivière Lijiang
Photo : Creative Commons

Les exportations du Guangxi ont atteint 19 milliards USD en 2013, elles se composent principalement de produits manufacturés, de produits mécaniques et électriques, de produits textile-habillement, de matériaux de construction, de sucre de canne et d’autres productions agroalimentaires. Les principaux clients sont Hong Kong, le Vietnam, les Etats-Unis et le Japon. Les importations ont atteint 14 milliards USD en 2013. Elles se composent principalement d’engrais, d’huiles industrielles, de véhicules, de produits chimiques, de coton et de pâte à papier. Les principaux fournisseurs sont Hong Kong et le Vietnam.

La province est incluse dans le programme de développement du Centre et de l’Ouest de la Chine lancé par le Premier Ministre Zhu Rongji en l’an 2000. Elle bénéficie, à ce titre de subsides du Gouvernement central, notamment pour développer sa production d’électricité dont sa voisine du Guangdong est demanderesse. A cet égard, EDF, Alstom et Péchiney (pour la production d’aluminium) ont engagé des opérations d’investissement. Le Guangxi fait aujourd’hui partie du « Pan River Delta », un programme d’intégration entre le Delta de la Rivière des Perles et les provinces voisines.

Le Guangxi entretient des relations privilégiées avec les pays de l’ASEAN. Ils sont le premier partenaire étranger et la première source d’IDE de la province. Plus de 400 entreprises issues des pays de l’ASEAN sont implantées dans le Guangxi. En cette période de crise, les autorités nationales vont mettre en place des mesures afin d’autoriser les transactions en RMB en direction ou en provenance de ces pays. Ces dispositions visent à encourager les échanges puisque les entreprises ne seront plus dépendantes de la fluctuation des monnaies.

PDF - 771.3 ko
Fiche eco Guangxi 2014

Dernière modification : 19/01/2015

Haut de page