Première de « Jane Eyre » au Grand théâtre de Shanghai (18 - 20 novembre 2012)

« Jane Eyre », la toute nouvelle création du Ballet de Shanghai, sera présentée au Grand théâtre de Shanghai les 18, 19 et 20 novembre 2012, en clôture du Festival international des arts de Shanghai.

L’histoire commence en décembre 2011, lorsque le scénariste Nick Yu adapte le roman de l’écrivaine britannique Charlotte Brontë, pour la scène. Conquise, Mme XIN Lili, la présidente du Ballet de Shanghai, a l’idée d’en commander une nouvelle version pour son ballet.

Elle invite, sur une proposition française du Conservatoire itinérant de la danse, MM. Patrick de BANA, chorégraphe et Jérôme KAPLAN, scénographe et costumier à travailler sur le projet. M. YU Nick adapte le scénario pour le ballet, en mettant l’accent sur les trois personnages principaux - Jane Eyre, Rochester et son épouse, démente, Bertha.

Jérôme KAPLAN

JPEG - 5.1 ko
M. Jérôme KAPLAN.

Né à Paris en 1964, il étudie la scénographie à l’Ecole de la rue blanche (ENSATT) et signe, dès sa sortie en 1987, les costumes de trois opéras mis en scène par M. Ariel GARCIA VALDES et de deux œuvres produites par l’Opéra Bastille. En 1991, il découvre le monde de la danse lors de sa rencontre avec M. Jean-Christophe MAILLOT, danseur et chorégraphe, et conçoit dès lors, les décors et les costumes de nombreux ballets internationaux comme ceux de Monte-Carlo, du Ballet national de Chine à Pékin, de l’Opéra de Strasbourg, l’Opéra du Caire, du Ballet de Shanghai, ou encore, le Ballet national de Corée du Sud à Séoul.

Enfin, M. KAPLAN remporte le Golden Mask du meilleur créateur de costumes de l’année 2012 pour la pièce « Les Illusions perdues » interprétée par le théâtre du Bolchoï à Moscou.


Patrick de BANA

JPEG - 5.2 ko
M. Patrick de BANA.

Né à Hambourg, en Allemagne, il étudie à l’école du Ballet d’Hambourg avant de rejoindre le Béjart Ballet. A Lausanne en 1987, il est rapidement promu premier danseur. En 1992, il laisse la Suisse pour rejoindre la Compagnie nationale de danse de Madrid, qu’il quittera dix ans plus tard pour créer sa propre compagnie, Nafas Danse.

En tant que chorégraphe, M. Patrick de BANA a souvent collaboré avec les danseurs du ballet de l’Opéra de Paris, mais aussi avec des ballets du monde entier pour des pièces comme White Shadows (2009), chorégraphiée pour M. Manuel LEGRIS et le Ballet de Tokyo ; « Marie-Antoinette » pour le ballet national de Vienne (2010), « Créatures » pour le Ballet d’Istanbul et le Ballet national de Chine. Il créera enfin des chorégraphies apparues dans deux films de M. Carlos Saura, Iberia (2004) et Fados (2006).

Dernière modification : 06/02/2015

Haut de page