Peine de mort - Adoption d’une résolution du conseil des droits de l’Homme des Nations unies (Genève, 26 juin 2014) [中文]

A l’initiative de la France, le conseil des droits de l’Homme des Nations unies a adopté le 26 juin une résolution forte sur la peine de mort.

JPEG

Pour la première fois, un texte adopté par les Nations unies déplore les violations des droits de l’Homme découlant de l’application de la peine de mort. Il s’agit d’une avancée importante.

La résolution permet d’inscrire de manière pérenne le thème de la peine de mort à l’agenda du conseil des droits de l’Homme : des réunions de haut niveau seront organisées tous les deux ans pour avancer vers l’abolition de ce châtiment inhumain.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du développement international, participera en septembre à un événement de haut niveau sur la peine de mort à New York, organisé par le haut-commissariat aux droits de l’Homme à l’occasion de la semaine ministérielle de l’assemblée générale des Nations unies.

Dernière modification : 14/04/2016

Haut de page