Partenariats entre établissements secondaires français et chinois : pilier essentiel de la coopération éducative franco-chinoise

PNG

A chaque rentrée académique, le service de coopération universitaire du consulat général de France à Shanghai-Institut français de Chine mène une enquête auprès des établissements du second degré chinois, privés et publics, de la circonscription de Shanghai afin de recenser le nombre d’apprenants chinois qui choisissent notre langue en tant que première et seconde langue étrangère (LE1 et LE2).

L’enseignement/apprentissage du français langue étrangère (FLE)

En décembre 2015, un total de 3 113 apprenants de français tous niveaux confondus a pu être recensé. Les 3 113 apprenants chinois sont répartis comme suit : 472 en première langue étrangère (LE1) et 2 641 en seconde langue étrangère (LE2). Si le nombre d’apprenants de LE1 stagnait jusqu’à récemment, l’ouverture de nouvelles classes de français LE1 ces 3 dernières années montrent une volonté affirmée de certains lycées d’excellence d’offrir un plus grand choix de langues européennes à leurs élèves.

A Shanghai, 348 apprenants de français LE1 sont répartis dans cinq établissements : l’école des langues étrangères de Shanghai, l’école des langues étrangères de Shanghai à Pudong, l’école des langues étrangères de l’Est de Shanghai, le lycée Guangming et le lycée des langues étrangères Ganquan de Shanghai qui a accueilli sa 2ème promotion de collégiens à la rentrée 2015. Ces 5 établissements assurent également un enseignement du FLE en LE2. Au total 2 314 apprenants de français en LE2 sont comptabilisés dans 16 établissements secondaires shanghaiens.

Dans le Jiangsu, 124 élèves apprennent notre langue en LE1 à l’école des langues étrangères de Nankin et au lycée numéro 3 de Suzhou. Ils sont 207 en LE2 répartis dans 3 établissements à Nankin et Suzhou. Dans le Zhejiang, 120 élèves suivent des cours de FLE LE2 à l’école des langues étrangère de Hangzhou.

Les échanges scolaires, autre pilier de l’apprentissage

Afin de renforcer leur ouverture à l’international, les établissements scolaires chinois entretiennent des partenariats pérennes avec des établissements français, et francophones.

PNG - 319.8 ko
Cérémonie de signature de la convention de partenariat entre le lycée Likès de Quimper et le lycée Guangming de Shanghai.

A Shanghai, 26 établissements chinois sont jumelés avec 42 établissements scolaires français. De nouveaux partenariats se sont montés depuis l’an passé dans le cadre notamment d’un accord de coopération éducative entre les académies de Grenoble et Lyon et la commission de l’éducation de Shanghai.

Dans le Zhejiang, les établissements de Ningbo ont établi des partenariats durables avec de écoles rouennaises dans le cadre de la coopération décentralisée. A Hangzhou des lycées qui n’offrent pas de cours de français discutent néanmoins de la possibilité de sceller des partenariats avec des établissements scolaires français. Leur objectif : exposer leurs élèves à la culture française.

***

Les nouveaux accords signés entre la France et la Chine en 2014 et en 2015 à l’occasion des sessions de dialogue de haut niveau sur les échanges humains ont donné une nouvelle impulsion à la coopération franco-chinoise favorisant la mobilité de la jeunesse.

La généralisation de l’enseignement de la langue française dans le secondaire en Chine, couplée à l’internationalisation des établissements secondaires chinois, conduit de plus en plus d’établissements à chercher en France un établissement partenaire afin d’engager des échanges d’élèves, voire d’enseignants.

En parallèle, l’engouement des jeunes Français pour le monde chinois ne cesse de croître : « 41 334 élèves (+ 10 % par rapport à 2013-2014) sont engagés dans un parcours réglementaire de chinois dans le secondaire, soit une augmentation de 400 % en 10 ans » (rapport de Joël Bel Lassen, inspecteur général de chinois en France, mars 2015). Pour accompagner cet enthousiasme pour la langue et la culture chinoises, les établissements secondaires français souhaitent également construire des relations de partenariats avec des établissements chinois.

Afin d’accompagner les établissements secondaires français et chinois dans leurs projets, le pôle attractivité du Service de Coopération et d’Action culturelle du Consulat général de France à Shanghai – Institut français de Chine a réalisé une brochure qui comprend un guide pratique et une cartographie.

Dernière modification : 03/03/2016

Haut de page