L’Institut sino-européen pour les énergies propres et renouvelables (ICARE) [中文]

Le projet sino-européen ICARE (Institute for Clean And Renewable Energies) vise à créer un institut sino-européen permanent.

Le projet sino-européen ICARE (Institute for Clean And Renewable Energies) vise à créer un institut sino-européen permanent. Cette initiative s’inscrit dans le volet « énergie et environnement » de la coopération EU-Chine. ICARE sera implanté au sein de l’université Huazhong à Wuhan. Le projet bénéficie d’un financement de l’Union européenne à hauteur de 10 M€ sur 5 ans. L’accord de financement par l’Union européenne a été signé le 30 mars 2009 par la Commissaire Ferrero-Waldner. ParisTech a été désigné comme chef de file du consortium européen impliqué dans ce projet.

Le projet a trois composantes :

  • un volet universitaire  : un mastère « nouvelles énergies et énergies renouvelables » en deux ans. Le premier semestre sera consacré à des enseignements de base (électronique, mécanique…) et des modules politiques. Les deuxième et troisième semestres seront dédiés à des modules techniques. Le dernier trimestre sera consacré à un stage en industrie ou en laboratoire, en Chine ou en France. A terme, le master accueillera 150 étudiants par promotion.
  • Un centre de formation continue assurant des enseignements techniques à environ 1000 salariés par an. Ce volet permettra de répondre à la forte demande en techniciens qualifiés des entreprises locales.
  • Une plateforme de recherche et développement permettant de tisser des liens entre universités européennes et chinoises.

Dernière modification : 14/07/2011

Haut de page