Matthias Fekl : "Les touristes savent qu’ils sont bienvenus"

Suite aux attentats, le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, M. Matthias Fekl, a accordé un entretien au quotidien « La Dépêche », à Toulouse, le 1er août 2016.

Le tourisme en France est-il affecté par les attentats ? Peut-on évaluer le phénomène ?

Nous n’avons pas encore de chiffres définitifs mais nous avons des tendances grâce aux contacts permanents avec les professionnels. Pour les six premiers mois de 2016 comparés aux six premiers mois de 2015, nous constatons une baisse des « nuitées » d’environ 10% sur l’ensemble du pays mais avec des résultats contrastés. La baisse est assez concentrée sur Paris et l’Ile-de-France lors qu’en moyenne, on constate plutôt une hausse de 2% des nuitées en province. Les touristes internationaux continuent à visiter la France mais une petite minorité passe moins par Paris pour se rendre directement en région.

Ceux qui renoncent à venir considèrent-ils que le niveau de sécurité est plus faible qu’ailleurs ?

Évidemment que les attentats ont marqué les esprits. Mais chacun sait qu’il y a aussi eu des attentats à Bruxelles, en Allemagne, aux États-Unis, sur tout le pourtour méditerranéen. Nous sommes dans un monde où il n’y a pas de « risque zéro ». Mais je peux vous dire qu’au gouvernement, nous sommes totalement mobilisés pour la sécurité et qu’il y a également une mobilisation de la société tout entière pour une vigilance renforcée. Bien sûr que dans les jours qui ont suivi les attentats, il y a eu une vague d’annulation. Celle-ci est habituelle, mais le vrai sujet, c’est la tendance sur le moyen terme. Avec Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur et Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères, nous travaillons à la sécurité de l’ensemble du pays et de nos sites touristiques.

Justement, les Français aussi, aiment visiter leur propre territoire ? Quel peut-être le message à leur intention ?

Les Français, - cet été comme chaque été - vont découvrir les merveilles de leur propre pays. À 50 kilomètres de chez soi, il y a toujours de nombreuses découvertes à faire, culturelles, gastronomiques, naturelles, avec un patrimoine exceptionnel. Ils vont donc continuer à découvrir leur pays.

Un message volontariste qui doit aussi rassurer les touristes étrangers qui rêvent de la France ?

La France reste de très loin la première destination touristique du monde avec 85 millions de visiteurs en 2015. Les touristes sont les bienvenus et ils le savent. Deux millions de professionnels du tourisme sont ainsi mobilisés pour faire preuve de notre tradition d’accueil et d’hospitalité. Les terroristes s’attaquent à notre démocratie, à notre liberté et à notre art de vivre mais nous résistons avec ces valeurs et notre amour de la vie. Nos amis étrangers qui veulent venir en France le savent : la France est un grand pays qui va continuer à vivre et à les accueillir.

Dernière modification : 31/08/2016

Haut de page