Matthias Fekl, Secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger s’est rendu en Chine du 7 au 9 septembre 2015 [中文]

Deux mois après la visite officielle en France du Premier ministre chinois Li Keqiang, Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, s’est rendu en Chine (à Pékin et Canton) du 7 au 9 septembre.

Rencontre avec les tours opérateurs et les journalistes spécialisés
Conférence de presse du 7 septembre 2015 à Pékin
Conférence de presse du 7 septembre 2015 à Pékin
Remise du Prix de l'entrepreneuriat
Rencontre à la Chambre de commerce et d'industrie française en Chine
Lauréat du Prix de l'entrepreneuriat : Chen Xi
Matthias Fekl en réunion au ministère du commerce chinois, le 8 septembre 2015.
Matthias Fekl et le représentant des négociations commerciales internationales du ministère du Commerce Zhong Shan
Matthias Fekl au Ministère du Commerce de la République populaire de Chine
Matthias Fekl à l'ambassade de France en Chine
Matthias Fekl à l'ambassade de France en Chine
Conférence de presse du 8 septembre 2015
Conférence de presse du 8 septembre 2015
Matthias Fekl et M. Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine
Au siège de Plateno, le 9 septembre 2015
Remise de la légion d'honneur à M. Luo Fei, PDG de Biostime

Levée des embargos chinois sur les exportations de viandes bovines

M. Fekl s’est d’abord rendu à Pékin les 7 et 8 septembre, où il y a mené deux entretiens institutionnels. Il a tout d’abord rencontré M. Xiang Yuzhang, vice-ministre de l’AQSIQ, en présence des représentants de grandes entreprises françaises du domaine de l’agroalimentaire. Les échanges ont notamment porté sur la levée des embargos chinois visant les exportations françaises de viandes bovines (ESB) et de semences bovines (Schmallenberg). Des signaux positifs ont été perçus au fil de cet entretien. Une mission d’inspection chinoise portant sur le volet ESB se rendra ainsi en France en octobre prochain, dernière étape avant une décision de levée d’embargo par les autorités chinoises.

Le Ministre a également rappelé le souhait de la France de voir ces deux embargos levés lors de sa rencontre avec M. Zhong Shan, vice-ministre du Commerce. Outre les thématiques agroalimentaires, le renforcement de la coopération franco-chinoise dans deux autres secteurs porteurs, le développement urbain durable et la santé, a aussi été évoqué lors de cet entretien. Le ministre a enfin soulevé certaines préoccupations des entreprises françaises concernant le climat des affaires en Chine.

Près de 2 millions de touristes chinois attendus en France en 2015

Dans le domaine de l’attractivité de la France, M. Fekl a rencontré plusieurs grands investisseurs chinois, à l’occasion d’un dîner restreint, et des acteurs chinois prédominants du monde du tourisme, à deux occasions. Le ministre a ainsi mis en valeur le savoir-faire français en matière de croisières et la destination France lors d’une rencontre avec une centaine de tour-opérateurs et journalistes chinois. Cette rencontre fut l’occasion de mettre en valeur l’attractivité de la France en matière touristique (1,7 million de touristes chinois en France en 2014, près de 2 millions attendus en 2015), de rappeler les initiatives récentes prises par la France en matière de délivrance de visas et de sécurité des touristes et d’informer le public chinois sur la prochaine mise en place de la biométrie.

Alors que l’Unesco a inscrit cet été sur sa liste du patrimoine mondial de l’Humanité, les « coteaux, maisons et caves de Champagne », ainsi que des « climats » du vignoble de Bourgogne, marquant la reconnaissance internationale du patrimoine de ces régions, le Ministre a également présidé un déjeuner de mise en valeur de l’œnotourisme français en présence de personnalités chinoises influentes du secteur du tourisme.

Les jeunes entreprises françaises à l’honneur

Enfin, dans le domaine de la coordination des acteurs français de l’export, cette visite fut l’occasion pour le ministre de visiter la nouvelle Maison France-Chine à Pékin, où sont installés les bureaux de la Chambre de commerce et d’industrie française en Chine (CCIFC) ainsi qu’une trentaine d’entreprises et organisations françaises du secteur économique. Une session interactive sur la thématique « jeunesse et entreprises françaises en Chine » a réuni jeunes entrepreneurs, étudiants et VIE actifs en Chine, ce qui a donné lieu à des échanges variés permettant de mettre en relief l’importance cruciale des jeunes pour la défense des intérêts économiques français en Chine.

Cette rencontre a été suivie de la remise du Prix de l’entrepreneuriat Club France, visant à encourager les initiatives entrepreneuriales chez les diplômés chinois de l’enseignement supérieur français, et du Prix Cartier, décerné à la meilleure entrepreneuse de cette édition.

Des accords significatifs pour les opérateurs touristiques français

Accompagné d’une délégation d’élus, d’entrepreneurs et de représentants de régions françaises, M. Fekl a poursuivi sa visite en Chine en se rendant à Canton le 9 septembre.
Il y a présidé une cérémonie de signature de protocoles d’entente entre cinq opérateurs français du secteur du tourisme et l’enseigne de boutiques-hôtels Maison Albar et le groupe chinois Plateno. Maison Albar, coentreprise créée en 2014 par le groupe chinois Plateno et son homologue français Paris Inn, se fournira ainsi chez Micallef (parfums), AD Distribution et le Groupe Pavillon (traiteur), une fois ses premiers boutique-hôtels chinois ouverts – ce qui est prévu dans le courant de l’année 2016. Pour Arcancil (cosmétiques) et Wiidii (application numérique de conciergerie intelligente), signataires de lettres d’engagement avec Xana Hotelle et Plateno, respectivement, les premières retombées sont attendues plus rapidement encore.

M. Fekl a rencontré des entrepreneurs chinois intéressés par le développement de leur relation avec la France lors d’un déjeuner de travail au mythique hôtel de Canton White Swan.

Remise de la légion d’honneur à Luo Fei, PDG de Biostime

Le ministre s’est rendu dans l’après-midi au nouveau centre R&D de l’entreprise Biostime, no. 5 chinois du lait infantile, afin de remettre la Légion d’honneur à son PDG, M. LUO Fei. Non dénuée d’émotion, cette séquence fut l’occasion de célébrer les liens économiques (150 M EUR d’importations françaises chaque année, prise de participation dans la coopérative Isigny Saint Mère à hauteur de 20% du capital etc.) et d’amitié (plusieurs Français se sont vus confiés des postes clés au sein de l’entreprise) très forts entre Biostime et notre pays.

Coopérations avec le Guangdong

Le ministre s’est ensuite entretenu avec M. Wen Guohui, vice-gouverneur de la province du Guangdong. Les coopérations en cours entre la France et le Guangdong dans le secteur du vieillissement étaient à l’ordre du jour, mais les deux hommes ont également échangé au sujet des opportunités de collaboration franco-chinoises dans les domaines de « l’industrie du futur » (programme « Chine 2025 ») et des effets attendus du projet de la route de la soie maritime. La journée s’est achevée par une rencontre amicale entre le secrétaire d’État et la communauté française de Chine du sud.

Annonce de la mise en œuvre de la biométrie

La presse était présente tout au long de la visite, ce qui a été l’occasion pour le ministre d’annoncer la mise en œuvre de la biométrie le 12 octobre 2015 pour la délivrance des visas en Chine et de rappeler les succès du dispositif de sécurité pour les touristes chinois en France. Le Ministre s’est également exprimé sur l’offre française en matière d’œnotourisme et sur le développement, dans plusieurs villes de France, de circuits touristiques spécifiques pour les touristes chinois.

Crédits photos Ambassade de France en Chine.

Dernière modification : 05/11/2015

Haut de page