M. Guo Gan, chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres [中文]

Le joueur de erhu, M. Guo Gan, a reçu les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres le 25 mai 2016 à la Résidence de France. Retour sur son parcours.

JPEG

Né à Shenyang dans une famille d’artistes, M. Guo Gan a été attiré très tôt par la musique. À l’âge de quatre ans, il a débuté auprès de son père, M. Guo Junming, célèbre maître chinois, son apprentissage du erhu, vièle chinoise à deux cordes. Diplômé du conservatoire de musique de Shenyang en 1991, il obtint en 1992 le 1er prix du concours de musique traditionnelle de la province du Liaoning. C’est à cette époque qu’il a débuté sa carrière d’enseignant et de musicien de jazz au sein du célèbre ensemble GYQ.

En 2001, M. Guo Gan a décidé de traverser les frontières et de se rendre à Paris pour étendre ses expériences musicales et perfectionner sa technique des percussions auprès du professeur Marc Vives Quérol. Depuis, il fait connaître le répertoire chinois au public occidental et collabore avec de nombreux artistes français de renom : Yvan Cassar et l’orchestre de l’opéra de Paris, Didier Lockwood, Mathias Duplessy, Jean-François Zygel, Adrien Frasse-Sombet, etc. Il a également participé à l’enregistrement de nombreuses musiques de films.

Avec plus de deux mille concerts à son actif aux côtés des plus grands, M. Guo Gan cherche, avec élégance et virtuosité, à faire rayonner le erhu hors de Chine et à mêler, au gré de ses rencontres, les influences musicales du monde entier.

La contribution de M. Guo Gan aux échanges culturels et aux créations croisées entre musiciens français et chinois est particulièrement remarquable, c’est pourquoi M. Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine, lui remettra les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, le lundi 25 mai 2016 à 18h30, à l’occasion d’une réception à la résidence de France.

L’ordre des Arts et des Lettres, géré par le ministère de la Culture et de la Communication de la République française, récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ».

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page