Les Rencontres du cinéma francophone :20 jours, 20 films sélectionnés en exclusivité par 20 États et gouvernements membres et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie [中文]

Dans le cadre de la 20e fête de la francophonie en Chine, les ambassades des États et gouvernements membres et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que les Alliances françaises organisent les Rencontres du cinéma francophone du 10 au 30 mars.

PNG

Le voyage, le partage et la diversité linguistique et culturelle sont au cœur de la programmation de films sélectionnés et primés ces dernières années dans les festivals internationaux. Ils sont projetés dans 20 villes chinoises dont Wuhan, Xiangyang, Changsha, Nanchang et Yichun.

Une série de films placés sous le signe de la transmission et des liens intergénérationnels
-  La jeunesse, avec les films d’animation Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill (Luxembourg) et Aya de Yopougon (Côte d’Ivoire, César 2014 du meilleur film d’animation).
-  Les rapports entre les générations avec le road-movie Pakeliui (Lituanie), le passage à l’âge adulte avec Camembert Rose (Hongrie), la vieillesse et la famille avec L’Autre maison (Québec) et Le retard (Uruguay).
-  La transmission, l’éducation et la rencontre des cultures, problématiques centrales posées par les documentaires Alphabet (Autriche), La cour de Babel (France, projection spéciale) et le film Monsieur Lazhar (Canada).

Une découverte de la créativité et de la vitalité du cinéma africain avec le film d’action Fausse note (Tunisie), les drames La pirogue (Sénégal), Pégase (Maroc), Da Monzon (Mali) etLa clé (Gabon) et le film d’anticipation Les saignantes (Cameroun).

Le rire et la comédie sont aussi au rendez-vous : tonalité douce-amère avec Les rayures du zèbre (Belgique – Wallonie-Bruxelles) portée par l’emblématique Benoît Poelvoorde ; plongée humoristique dans les affres et les galères d’un jeune chargé du « langage » au ministère des Affaires Étrangères avec Quai d’Orsay (France) ;ou encoreL’étranger (Bulgarie) qui se moque joyeusement du romantisme à la française et des malentendus interculturels, dans un autre registre que L’académie de Platon (Grèce).

Une occasion unique de se plonger dans la diversité créative francophone tout en partageant des moments de rencontres et d’échanges avec les réalisateursBenoît Mariage (Les rayures du zèbre, Belgique – Wallonie-Bruxelles), Dominique Othenin-Girard (Henry Dunant : du rouge sur la croix, Suisse) et Jean-Pierre Bekolo (Les Saignantes, Cameroun), qui sont en Chine du 10 au 30 mars 2015.

Pour consulter les dates et lieux de projections à Wuhan, Xiangyang, Changsha, Nanchang et Yichun :www.francophonie.faguowenhua.com

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page