Le dialogue économique et financier franco-chinois en quelques chiffres [中文]

Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics, et MA Kai, Vice-Premier Ministre de la République populaire de Chine, co-présidaient lundi 15 septembre la seconde édition du dialogue économique et financier de haut niveau franco-chinois. La 1ère édition avait eu lieu à Pékin le 26 novembre 2013.

Une nouvelle impulsion dans les relations franco-chinoises

La mise en place de ce dialogue résulte de la volonté affirmée des présidents XI Jinping et François HOLLANDE de donner une nouvelle impulsion aux relations franco-chinoises.

L’organisation de cette 2e session à Paris prend une signification toute particulière en cette année de célébration du cinquantenaire des relations diplomatiques entre la République française et la République populaire de Chine.

« La France accueille très favorablement les investissements chinois, qui sont créateurs d’emplois et de croissance dans notre pays. » - Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Paris, le 15 septembre 2014

Un dialogue privilégié

La France fait partie des rares pays avec lesquels la Chine a formalisé un tel dialogue. C’est le reflet de l’intensité et de l’ancienneté des relations entre les deux pays.

Un objectif

Renforcer la coopération sur tous les sujets économiques d’intérêt commun, bilatéraux ou mondiaux (G20, FMI…)

Trois axes principaux :

  • le renforcement des relations économiques et commerciales bilatérales
  • le développement de la coopération dans le domaine financier et monétaire
  • la concertation sur la situation macroéconomique et la gouvernance économique mondiales

Les enjeux du Dialogue franco-chinois

PNG

Les questions économiques et financières au cœur du Dialogue franco-chinois

Le Dialogue constitue un cadre privilégié de discussions entre la France et la Chine sur l’ensemble des questions économiques et financières. C’est un enjeu essentiel à l’heure où la Chine est devenue un partenaire de tout premier plan. La France et la Chine ont développé des grands partenariats structurants, notamment dans les secteurs de l’aéronautique et du nucléaire. Les deux pays partagent l’objectif de promouvoir des relations économiques et financières dynamiques et équilibrées, mutuellement bénéfiques.

PNG

Les relations entre les entreprises françaises et chinoises

PNG

La Place de Paris : place de référence pour la monnaie chinoise

Le Dialogue économique et financier est l’occasion de souligner le positionnement de premier plan de la Place financière de Paris dans la dynamique en cours d’internationalisation de la monnaie chinoise, le renmimbi.

PNG

Données chiffrées : sources DG Trésor, Paris Europlace et Banque de France

Dernière modification : 14/04/2016

Haut de page