Rage

La rage est une maladie mortelle une fois déclarée cliniquement.

Elle sévit principalement chez les animaux (vertébrés à sang chaud) et peut être transmise à l’homme par morsure, griffure ou par contact entre la salive animale et les muqueuses humaines (exemple : un chien léchant les mains d’un enfant avant qu’il ne suce son pouce).

Le nombre de cas humains était respectivement en 2010 et 2012 de 2048 et 1425. C’est le deuxième taux le plus élevé au monde après l’Inde. On note également un nombre important de morsures et de griffures par les chats et les chiens dans la capitale, avec plus de 200 000 déclarées pour l’année 2011.

Dans ces conditions, l’Ambassade recommande donc la plus grande prudence vis-à-vis des animaux errants sur Pékin mais également sur l’ensemble du territoire chinois. Il est en effet déconseillé de les approcher, caresser ni même de manipuler des cadavres d’animaux, le virus gardant sa virulence dans le corps de l’animal décédé. En cas de morsure, il est impératif de consulter immédiatement un médecin pour soigner la plaie, vérifier les vaccinations standards et entreprendre rapidement si nécessaire les injections de vaccins anti-rabiques voire d’immunoglobulines spécifiques.

Le vaccin contre la rage est recommandé en cas de séjour prolongé ou en situation d’isolement. Il est disponible au cabinet médical de l’Ambassade (vaccin européen) ainsi que dans les cliniques internationales privées et les centres de vaccinations des voyageurs.

Sources :
- Ministère de la Santé Chinois, "Plan national de surveillance sur la rage", Mars 2013
- Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, Février 2013

Dernière modification : 05/06/2015

Haut de page