La nanophononique au menu des coopérations scientifiques franco-chinoises

Le 16 juin 2016 à l’université de Tongji à Shanghai a eu lieu l’inauguration du centre sino-européen de nanophononique.

Un accord entre plusieurs institutions françaises et européennes menées par le CNRS, et l’université de Tongji, a été signé le jeudi 16 juin 2016, portant création du laboratoire sino-européen de nanophononique en présence de son Président, le Pr. Pei Gang.

Partenaire privilégié du CNRS dans ce domaine, le Centre de Phononique et d’Energie Thermique de l’Université de Tongji a été fondé il y a trois ans par le Pr. Li Baowen pour développer la compréhension des aspects fondamentaux des transferts thermiques aux petites échelles. Le réseau européen de phononique (euphonon.eu) a quant à lui vocation à mieux définir cette nouvelle science, et notamment à étudier le rôle des phonons dans différentes branches de la physique.
Les porteurs français du projet, Sebastian Volz et Bernard Perrin, ont témoigné du potentiel extraordinaire de cette nouvelle discipline, et ont suscité de grands espoirs quant à ce partenariat.

JPEG - 281.5 ko
De gauche à droite : Frédéric BRETAR, attaché scientifique, PEI Gang et LI Baowen, respectivement Président et directeur du centre de phononique et d’énergie thermique de l’université de Tongji.
JPEG - 288.1 ko
De gauche à droite : Antoine MYNARD, directeur du bureau CNRS en Chine, LI Baowen, Bernard PERRIN, Sebastian VOLZ et Geogios FYTAS.

Dernière modification : 27/06/2016

Haut de page