La France adhère à la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures [中文]

La France a aujourd’hui officiellement rejoint la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), en déposant auprès des autorités chinoises son instrument de ratification de l’accord.

Après le vote par le Parlement français en mai d’une loi à cet effet, le dépôt de l’instrument de ratification marque la dernière étape de notre processus d’adhésion.

La banque asiatique d’investissement dans les infrastructures a pour vocation de soutenir le développement des infrastructures en Asie et de remédier au déficit d’investissement dans ce secteur, tout en intégrant la dimension environnementale.

Membre fondateur, la France a été associée depuis le début aux négociations qui ont conduit à l’élaboration de ses statuts. Nous avons veillé, avec nos partenaires européens notamment, à ce que ces statuts reprennent les meilleurs standards sociaux et environnementaux en vigueur dans les banques multilatérales. La France attachera une importance particulière à leur mise en œuvre dans la sélection et la conduite des projets financés.

Dernière modification : 17/06/2016

Haut de page