Signature d’une convention sur un projet d’eau potable à Guilin [中文]

L’Agence française de développement et le ministère chinois des finances ont signé une convention de financement pour soutenir un projet d’eau potable dans la ville de Guilin, dans la province du Guangxi.

Le 9 décembre 2015, M. Cheng Zhijun, directeur général adjoint du département international de la coopération économique et financière du ministère chinois des finances, et M. Pascal Pacaut, directeur du département Asie, ont signé à Pékin, une convention de prêt de 25M d’euros pour le financement d’un projet d’eau potable à Guilin, dans la province du Guangxi.

Augmenter les capacités de traitement d’eau potable

Ce projet vise à augmenter de 200 000 m3/jour la capacité de traitement d’eau potable de la ville pour permettre la desserte future des nouveaux quartiers et faire face aux besoins croissants d’une agglomération en fort développement.

La nouvelle usine de traitement sera alimentée à partir d’eau prélevée en rivière Li, une ressource de bonne qualité et disponible en quantité suffisante, grâce à sa situation privilégiée à l’amont de la ville. Enfin, la filière de traitement préconisée prévoit la mise en œuvre de technologies compactes visant à limiter l’emprise foncière de l’usine.

Les grandes villes mobilisées

La protection de la qualité de la ressource en eau et l’extension des services de distribution d’eau et d’assainissement constituent des enjeux majeurs pour les autorités chinoises. Il est notamment demandé aux grandes villes du pays d’assurer à l’horizon 2020 un service de desserte d’eau potable de qualité pour 95 % de la population.

Avec plus de 21 % de la population mondiale mais seulement 6 % des ressources planétaires en eau douce, réparties de surcroît de façon très inégale en termes spatial et saisonnier, la Chine est confrontée à un défi majeur de gestion de ses ressources en eau, défi aggravé par la croissance rapide de son économie et de sa population urbaine, le changement des modes de consommation, l’industrialisation et l’intensification des cultures.

Dernière modification : 17/12/2015

Haut de page