Journée mondiale de l’Environnement [中文]

Dans le cadre de la Journée mondiale de l´environnement, l´Ambassade de France en Chine organise une série de conférences sur la gestion de la qualité de l´air à Canton, Chengdu, Pékin, Shanghai et Wuhan. par deux experts issus de l´Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS) et d´Airparif, association de surveillance de la qualité de l’air en région Île-de-France présenteront leur expertise dans ce domaine.

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’Environnement, consacrée cette année à la vulnérabilité des îles, qui sont parmi les premiers territoires à souffrir du changement climatique.

JPEG

(déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères)
A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, la France réaffirme son engagement en faveur de la protection de la planète.

La France prépare en particulier la conférence Paris Climat 2015, occasion historique de parvenir à un accord universel et ambitieux sur la lutte contre le dérèglement climatique.

La France joue un rôle moteur dans la coopération internationale sur la biodiversité, les milieux marins, l’eau et la gestion des ressources ou la désertification. Elle se félicite de la tenue de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement à Nairobi du 23 au 27 juin prochain, qui sera une étape essentielle du renforcement de la gouvernance internationale dans ce domaine.

La France participe activement aux négociations internationales sur les Objectifs de développement durable qui marqueront une évolution fondamentale du développement vers un modèle plus durable.

Dans le cadre de la Journée mondiale de l´environnement, l´Ambassade de France en Chine organise une série de conférences sur la gestion de la qualité de l´air à Canton, Chengdu, Pékin, Shanghai et Wuhan.

Deux experts issus de l´Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS) et d´Airparif, association de surveillance de la qualité de l’air en région Île-de-France présenteront leur expertise dans ce domaine.

Le mot de la représentante spéciale du Ministre pour la conférence Paris Climat 2015, Mme Laurence Tubiana

Madame Laurence Tubiana est la représentante spéciale du ministre des affaires étrangères et du développement international pour la conférence Paris Climat 2015. Elle a accompagné le Ministre lors de sa venue en Chine au mois de mai 2014, pour évoquer avec les autorités chinoises les enjeux des négociations sur le climat.

Mme Tubiana présente dans cette vidéo les enjeux de la conférence.

Paris, conférence sur le climat 2015.

La lutte contre le dérèglement climatique, c’est l’enjeu de tous. Pour y contribuer la France accueillera la conférence internationale sur le climat, en décembre 2015. Elle a trois objectifs :

  • Conclure un accord universel (applicable à tous), ambitieux (pour atteindre l’objectif de limitation à deux degrés l’augmentation de la température global) et contraignant (doté d’une force juridique) sur le climat.
  • Trouver un équilibre en vue d’une participation équitable. Les pays développés devront rester à l’avant-garde, mais tous les pays devront participer, en fonction de leurs capacités respectives et de leurs responsabilités internationales. C’est le principe de responsabilités communes mais différenciées.
  • Changer de vision : le défi climatique ce n’est pas un « partage du fardeau » des émissions, mais c’est aussi une opportunité de créations d’emplois et de richesses, d’invention de nouveaux modes de production et de consommation. La France souhaite promouvoir cet agenda positif.

Les engagements de la France

Les efforts de lutte contre le changement climatique est une priorité du gouvernement français depuis 1990 et n’ont cessé d’être renforcés depuis, à tous les niveaux :

  • Au niveau national la France se veut exemplaire : mix énergétique sobre en carbone, efforts dans tous les secteurs ; objectif de réduction par quatre des émissions d’ici à 2050 par rapport à 1990.
  • Au niveau européen, la France défend des objectifs ambitieux de réduction d’émissions :-40% d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 puis de -60% en 2040 (par rapport à 1990),
  • Au niveau international, la France est en pointe dans le soutien aux pays en développement pour qu’ils s’inscrivent sur des trajectoires de développement sobres en carbone tout en assurant l’accès de tous à l’énergie durable. Dans sa stratégie 2012-2016, l’Agence Française de Développement consacre 50% de ses engagements à des actions ayant un impact positif sur le climat. Ces engagements en faveur du climat représentaient 2,4 milliards d’euros en 2012 et ont dépassé 2 milliards d’euros en 2013.

Dans chacun de ces niveaux la France a cinq chantiers prioritaires :
JPEG

En savoir plus

Un domaine prioritaire de la coopération franco-chinoise

La préservation de l’environnement est un défi essentiel au développement de la Chine. C’est aussi un axe du partenariat stratégique global entre la France et la Chine.

  • Depuis 2007, la France et la Chine parlent ensemble de changement climatique, discutent et mettent en place des coopérations concrètes : efficacité énergétique et économie d’énergie, énergies renouvelables, énergie nucléaire civile, captage et séquestration du charbon, gouvernance environnementale et urbaine…
  • Un accord a été signé sur la lutte contre la pollution de l’eau en 2009 et des projets ont été mis en place notamment sur la rivière Hai. Deux accords ont été signés en 2010 : un sur la lutte contre le changement climatique et un autre sur le développement urbain durable. Des coopérations sont en cours de mise en place pour des éco-quartiers à Wuhan, Chengdu, Shenyang et Chongqing.
  • Enfin, la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement est un des points principaux du plan de coopération à long terme publié lors de la venue du président Xi Jinping en France, en mars 2014.

Dernière modification : 14/04/2016

Haut de page