Greenearth, une start-up au service de l’environnement [中文]

Fin mars 2016, M. Wang Jianchao, PDG de Greenearth ( 绿色地球 en chinois), entreprise spécialisée dans les solutions de recyclage, a présenté ses activités auprès des chefs de service du Consulat général de France à Chengdu.

Ancien ingénieur chez Microsoft, formé aux Etats-Unis, M. Wang a abandonné son poste en 2008 pour créer Greenearth, dans l’idée de proposer des solutions aux problèmes de tri et de recyclage des déchets domestiques en Chine. Huit ans plus tard, Greenearth est devenue pionnière dans son domaine, emploie 75 personnes de manière permanente (et plus de 2000 étudiants à temps partiel), et organise le tri des déchets de 70 000 ménages et bureaux à Chengdu et Chongqing.

Partant du constat qu’une personne génère en moyenne un kilo de déchet par jour, M. Wang Jianchao et son équipe ont mis au point une idée impliquant les citoyens dans le tri sélectif : des bornes de ramassage sont installées dans les quartiers ; sur chaque sac qui est déposé dans la borne l’usager disposant d’un compte Greenearth colle une étiquette avec un code QR qui est scanné au ramassage, lui permettant d’accumuler des points convertibles sous forme des produits ménagers.

PNG

Le principe est simple mais pour le mettre en application, Greenearth se rend dans chaque quartier pour sensibiliser les habitants. C’est à ce moment qu’interviennent les employés à temps partiel, souvent des étudiants, qui organisent des activités pédagogiques auprès des résidents.

Greenearth, qui entretient de très bons contacts auprès des autorités et des grandes entreprises de Chengdu, ne cesse de développer ses activités et prévoit d’être présent dans l’ensemble des résidences de Chengdu d’ici 2020.

Dernière modification : 18/07/2016

Haut de page