EMERGENCES 2015 : appel à candidatures pour des chercheurs scientifiques chinois de haut niveau dans le domaine des maladies infectieuses émergentes

Programme de découverte des sites français de recherche et de rencontre avec des experts

A l’occasion de la visite du secrétaire d’état, M. Jean-Marie Le Guen, à Wuhan le 31 janvier 2015, l’Ambassade de France en Chine a lancé le programme EMERGENCES 2015 destiné à des chercheurs chinois de haut niveau impliqués dans la prévention et la lutte contre les maladies infectieuses.

Ce programme permettra aux chercheurs chinois sélectionnés d’effectuer une visite des grandes infrastructures françaises de recherche dans le domaine des maladies infectieuses (P4 de Lyon, Infectiopôle sud, Institut Pasteur de Paris,...) et de bénéficier de programmes individuels de rencontres avec les experts français afin de leur permettre d’envisager des collaborations actives et durables.

La France en pointe dans le domaine de la recherche sur les maladies infectieuses

La France a fait de la recherche dans le domaine de la microbiologie et des maladies infectieuses, une de ses priorités. Elle a structuré cette recherche en un Institut national de Microbiologie et des Maladies infectieuses (IMMI) de l’Alliance AVIESAN.

La recherche en France au sein de l’IMMI s’appuie sur 35 laboratoires INSERM, 35 laboratoires CNRS, 80 équipes de l’Institut Pasteur, 15 unités de l’INRA, 10 unités IRD et 3 unités CEA. Trois grands pôles régionaux (Paris et région parisienne, infectiopôle sud de Marseille-Montpellier-Nice et biopôle de Lyon) concentrent cette recherche. Par ailleurs, des centres de recherche sont également présents sur Strasbourg, Lille, Bordeaux, Grenoble et Toulouse.
Cet institut thématique regroupe plus de 1 300 chercheurs et autant d’ingénieurs et techniciens, représentant 12 % de l’ensemble des forces françaises en biologie et santé et 20 % des publications françaises dans les 1% de publications mondiales les plus citées.

La France possède une longue tradition de recherche dans le domaine des maladies infectieuses et une image d’excellence dans ce domaine illustrée par de grands découvreurs comme Louis Pasteur et ses découvertes sur le virus de la rage, Albert Calmette et Camille Guérin, découvreurs du BCG, les prix Nobel Alphonse Laveran (1907) découvreur du parasite responsable du paludisme, Charles Nicolle (1928) pour ses travaux sur le typhus, André Lwoff (1965) pour sa contribution à la connaissance des bactériophages, Jacques Monod et François Jacob pour leurs travaux sur la régulation génétique (1965), Jules Hoffman (2007) pour ses travaux sur l’immunité innée dans la défense anti-infectieuse et Françoise Barré-Sinoussi conjointement avec Luc Montagnier (2008) pour la découverte du virus de l’immunodéficience humaine.

Cette tradition française est portée de nos jours par des chercheurs éminents travaillant sur les maladies infectieuses :

1. d’origine virale comme les fièvres hémorragiques, la grippe, la rage et celles causées par le VIH, le VHC et le VHB, l’Herpès virus, le Chikungunya et autres alphavirus, les flavivirus (dengue, fièvre jaune...) ;
2. d’origine bactérienne comme la tuberculose, le typhus, la listériose, la shigellose, la coqueluche, l’ulcère de Buruli, les infections à streptocoques ou à staphylocoques ;
3. d’origine parasitaire comme le paludisme.

Outre la recherche fondamentale, la recherche clinique et la recherche épidémiologique dans ce domaine, de nombreuses équipes françaises travaillent sur le développement de méthodes de diagnostic rapide, les mécanismes de résistance aux traitements antiviraux et aux antibiotiques, le développement de nouvelles molécules anti-virales, la mise au point de vaccins, et le développement de molécules à visée anti-parasitaire.

La coopération franco-chinoise dans le domaine des maladies infectieuses

La coopération entre la France et la Chine dans le domaine des maladies infectieuses a pris corps lors de l’accord intergouvernemental en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes de 2004 signé suite à l’épidémie de SRAS en Asie. C’est dans le cadre de cet accord que l’Institut Pasteur de Shanghai a été créé et que le laboratoire P4 de Wuhan est construit. Le programme EMERGENCES 2015 s’inscrit dans le cadre de cet accord qui prévoit également le développement de coopérations scientifiques bilatérales.

Modalités pratiques

Ce programme est destiné à cinq à dix chercheurs chinois de haut niveau impliqués dans la prévention et la lutte contre les maladies infectieuses.

Les lauréats bénéficieront d’un programme de visite d’une semaine en France dans l’automne 2015 incluant une visite des grandes infrastructures de recherche dans le domaine des maladies infectieuses (P4 de Lyon et CIRI, Infectiopôle sud, Institut Pasteur de Paris, Institut Pasteur de Lille...) et des programmes individuels de rencontres avec les experts français leur permettant d’envisager des collaborations actives et durables.

L’ambassade de France en Chine assurera la prise en charge financière du transport et du séjour en France.

Le soutien logistique sur place sera assuré par les organismes de recherche français mobilisés.

Les candidats sont invités à fournir en anglais un curriculum vitae, une liste de publications et un résumé synthétique de leur activité de recherche et une liste de chercheurs qu’ils souhaiteraient rencontrer avant le 31 mai 2015 aux contacts suivants :
sophie.de-bentzmann@diplomatie.gouv.fr
et
science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

PDF - 434.1 ko
Brochure Emergences

Dernière modification : 03/02/2015

Haut de page