Dialogue in the dark Chengdu

Dialogue in the dark est une entreprise sociale fondée en 1988 en Allemagne par Andreas Heinecke, destinée à favoriser la prise de conscience du public à l’égard de la question du handicap et à favoriser l’intégration des personnes non-voyantes au sein de la société.

JPEG

Organisant à ses débuts des expositions itinérantes, Dialogue in the dark a par la suite créé des centres d’expositions et de formation permanents dans une vingtaine de ville au monde, dont Chengdu.

L’expérience proposée par Dialogue in the dark consiste en une plongée de 75 minutes dans le monde de l’obscurité. Par petits groupes, les visiteurs de l’exposition sont invités à suivre un trajet reconstituant des lieux familiers de Chengdu, comme un supermarché, un café ou une rue piétonne. Cependant, privés du sens de la vue, ils sont contraints de se fier à d’autres indices sensoriels et de suivre la voix du guide non-voyant, qui lui connaît parfaitement les lieux.

L’idée derrière cette expérience est de renverser les rôles et de mettre le visiteur dans une situation de handicap et de dépendance où il est contraint d’apprendre à se réapproprier son environnement immédiat. Le guide indique la direction à prendre, signale les objets à proximité et donne quelques conseils pour s’orienter dans l’obscurité mais le temps de la visite on se sent complètement dépendant de l’assistance du guide.

Outre la visite organisée sur place, le centre de Chengdu propose également des séminaires, des activités éducatives et des ateliers de team-building pour les entreprises. L’équipe de Dialogue in the dark à Chengdu s’est donné 3 objectifs principaux : l’intégration, la prise de conscience et le développement des capacités. Outre que ce projet permet effectivement de se sensibiliser à la problématique du handicap et pousser le public à faire preuve d’une plus grande sollicitude à l’égard des non-voyants, ce n’est pas une démarche compassionnelle, c’est une entreprise sociale qui a créé plus de 9000 emplois à travers le monde et qui donne des résultats concrets en matière d’autonomisation et de formation professionnelle.

Dernière modification : 24/12/2015

Haut de page