Demander un visa temporaire de journaliste pour la Chine

Tout journaliste français souhaitant faire un reportage en Chine doit demander un visa spécifique de journaliste, appelé le visa J-2 , valable pour une durée inférieure à 180 jours.

Justificatifs nécessaires

- Un formulaire de demande de visa

- un formulaire de déclaration de matériel de tournage

- une lettre signée par la direction de l’organe de presse pour lequel vous travaillez (avec une liste des personnes concernées,
 les dates d’arrivée et de départ prévues, les lieux et contenu du reportage,
 une fiche sur l’organe de presse avec ses coordonnées) et un programme détaillé du séjour en Chine

- une lettre d’invitation fournie par les personnes ou établissements qui seront interviewés

- le passeport, une copie de la carte de presse, et les coordonnées du demandeur

Lorsqu’un journaliste français voyage en Chine avec une délégation politique ou une institution de l’État, celle-ci - ou une agence autorisée par le ministère des Affaires étrangères chinois - doit faire la demande de visa pour le journaliste.

A qui envoyer votre demande de visa ?

- Aux services consulaires de l’ambassade de Chine en France

ou

- Aux établissements de délivrance de visas reconnus par le ministère chinois des Affaires étrangères dans le pays de résidence du demandeur

Quand envoyer la demande ?

La demande de visa doit être déposée à l’ambassade de Chine en France au moins 30 jours avant le départ.

Extension de visa

Si les journalistes français réalisant un reportage en Chine ont besoin de rallonger leur visa pour des raisons professionnelles, ceux qui sont à Pékin peuvent faire une demande d’extension de visa auprès du bureau de police de Pékin avec l’accord du Département de l’information ou du bureau des Affaires étrangères obtenu au préalable. Ceux qui réalisent un reportage en dehors de Pékin peuvent faire une demande d’extension de visa auprès de l’administration ou des autorités locales, avec, au préalable, l’autorisation du bureau des Affaires étrangères local.

Attention :

Exercer la profession de journaliste en Chine sans détenir le visa correspondant se traduit par l’expulsion immédiate du territoire chinois.

Cette note est destinée à votre simple information. Elle n’engage pas l’ambassade de France en Chine et n’a aucune valeur au regard des autorités chinoises.
Pour votre demande de visa et toute information relative aux conditions de tournage, le service de Presse de l’ambassade de France en Chine vous invite à contacter directement les services consulaires de l’ambassade de Chine en France ou vous reporter à leur site internet.

Dernière modification : 02/08/2016

Haut de page