Disparition de Paul Jean-Ortiz (31 juillet 2014) [中文]

Disparition de M. Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique du Président de la République (31 juillet 2014)

Hommage à Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique du Président de la République, François Hollande.

C’est avec une immense émotion que l’Ambassade de France en Chine a appris la disparition, le 31 juillet, à Paris, de Paul Jean – Ortiz, conseiller diplomatique du Président de la République François Hollande.

Diplomate respecté et homme engagé, Paul Jean-Ortiz a passé de nombreuses années en Chine et a occupé plusieurs postes à Pékin et à Canton où il laisse de très nombreux amis aujourd’hui dans la peine.

La Chine, c’était l’histoire de sa vie, il en connaissait tout, la petite et la grande histoire, il en maitrisait la langue et la culture. Grand serviteur de l’Etat, l’homme était aussi élégant que discret, de nature généreuse, il avait le goût des autres et savait être à l’écoute de chacun. Fin négociateur et travailleur acharné malgré sa maladie, Paul laisse en chacun de nous l’image d’un grand humaniste.

Tous ceux qui l’ont connu et ont travaillé avec lui adressent leurs condoléances à Sarah, sa femme et à ses trois filles.

Déclaration de M. François HOLLANDE, Président de la République

Je perds avec Paul JEAN-ORTIZ bien plus qu’un conseiller diplomatique. Paul était un ami aussi discret que fidèle. Fin, subtil, cultivé, il avait une élégance d’esprit et une intelligence des situations, qu’il a, pendant toute sa carrière, mises au service des intérêts de la France.

Passionné par la Chine au point d’en manier la langue avec raffinement, il aura contribué à promouvoir la politique française en Asie.

Depuis un an, il affrontait la maladie avec courage et sérénité. Il a exercé jusqu’au bout la mission que je lui avais confiée. J’ai pu hier l’en remercier.

Il s’est éteint une fois prodigués ses derniers conseils.

J’adresse à Sarah et à ses filles le témoignage de ma reconnaissance et de mon amitié.

Déclaration de M. Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères et du Développement international

J’ai appris, avec beaucoup de tristesse, le décès de Paul Jean-Ortiz, Conseiller diplomatique du Président de la République et spécialiste reconnu de l’Asie au sein du Quai d’Orsay.

L’État perd un de ses grands serviteurs, le Ministère l’un de ses esprits les plus fins.

Pour tous il était un exemple ; pour beaucoup d’entre nous – et c’était mon cas – il fut aussi un ami.

Dernière modification : 14/04/2016

Haut de page