De jeunes chercheurs talentueux français travaillant sur les maladies neurodégénératives à la rencontre des laboratoires chinois

Du 24 au 28 octobre 2016, le Pr HIRSCH, Directeur de l’Institut Thématique Multi-Organismes (ITMO) Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie en France, s’est rendu en Chine accompagné de sept jeunes talents français en neurosciences à la rencontre des neurobiologistes chinois travaillant sur les maladies neurodégénératives.

Les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington ou encore la sclérose latérale amyotrophique, constituent un défi pour le système de santé et la politique de recherche en France comme à l’international. Elles sont devenues de vraies priorités des gouvernements chinois et français, et le sujet est devenu important dans notre collaboration bilatérale comme évoqué lors de la rencontre des présidents François Hollande et Xi Jinping en marge du dernier G20.

C’est dans ce contexte que cette mission en Chine, organisée par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France en Chine et conduite par le Professeur Etienne Hirsch, également président du comité de pilotage recherche du Plan national français sur les maladies neurodégénératives, a réuni les Docteurs Christelle Baunez (Marseille), Audrey Gabelle (Montpellier), Elsa Suberbielle (Toulouse), Sébastien Carnicella (Grenoble), Benjamin Dehay (Bordeaux) et Benoit Delatour (Paris), chercheurs issus des sept centres d’excellence français en neurosciences.

Les scientifiques français se sont rendus lors de cette semaine à Pékin au laboratoire clé d’état sur le cerveau et les sciences cognitives de l’Académie chinoise des sciences, au laboratoire clé du Ministère de l’éducation de l’Université de Pékin, et au Centre sur la maladie de Parkinson de l’hôpital Xuanwu, puis à Shanghai à l’Institut des Neurosciences de l’Académie chinoise des sciences et l’Institut des sciences du cerveau de l’Université de Fudan. Ils ont été reçus par leurs homologues chinois et ont pu confronter leurs thématiques de recherche mais évoquer surtout des pistes de coopérations.

La venue du Pr. Hirsch en Chine a aussi été l’occasion de présenter le plan national français sur les maladies neurodégénératives lors d’une conférence organisée à l’Ambassade de France à Pékin qui a réuni acteurs scientifiques ou soignants, mais également décideurs chinois concernés par ce défi sociétal.

PNG

Dernière modification : 10/11/2016

Haut de page