Coopération universitaire : Accueil à Wuhan de deux délégations françaises (ParisTech et Université Paris Sud) [中文]

Deux acteurs majeurs de la coopération universitaire franco-chinoise à Wuhan ont récemment été accueillis par l’Université de Wuhan et l’Université Huazhong des sciences et des technologies.

Une délégation de ParisTech, pilote du projet sino-européen ICARE (Institut for Clean And Renewable Energies), a séjourné une semaine à l’Université Huazhong pour préparer le lancement de l’Institut ICARE et sélectionner les étudiants de la première promotion. Suite à une période de longues discussions d’ordre administratif, budgétaire et organisationnel, ce projet entre à présent dans une phase opérationnelle, avec l’ouverture officielle de l’institut et l’entrée en formation des premiers étudiants prévues à l’automne 2011. Suivra d’ici fin 2011 – début 2012 le démarrage des autres activités du projet : la formation professionnelle qualifiante de salariés d’entreprise et des projets de recherche.

Rappelons que la création de l’institut ICARE, au sein de l’Université Huazhong, par le consortium européen piloté par ParisTech, est un projet d’envergure nationale et un élément clé de la coopération sino-européenne ; après la création de deux premiers instituts sino-européens – école de management et école de droit – ICARE, qui vise un secteur prioritaire d’activité (énergies éolienne et solaire, biomasse, efficacité énergétique), est le premier projet en Chine de cette envergure piloté par la France.

JPEG - 184.3 ko

Concomitamment à la visite de ParisTech, une importante délégation de l’Université Paris Sud a été reçue, d’abord à l’Université de Wuhan, puis à l’Université Huazhong des sciences et des technologies. L’Université Paris Sud, qui s’implique depuis 1983 dans la coopération universitaire franco-chinoise à Wuhan – rappelons que les premiers échanges franco-chinois avec l’Institut de mathématiques d’Orsay datent de cette époque – souhaite à présent étendre ses activités à d’autres champs disciplinaires, tels que la chimie et l’imagerie moléculaire. Les représentants de Paris Sud ont participé une semaine durant à de nombreuses réunions et séminaires, avec des représentants institutionnels, des professeurs et des étudiants des deux universités chinoises.

JPEG - 74.9 ko

Ces deux importantes visites témoignent de la vitalité de la coopération universitaire et scientifique franco-chinoise à Wuhan et ouvrent de nouvelles perspectives de collaboration, tant pour la formation des étudiants que pour la recherche. Avec la création de l’Institut ICARE, l’Europe, et plus particulièrement la France, disposeront d’une nouvelle vitrine en Chine de leur savoir-faire en matière de nouvelles énergies et d’énergies renouvelables.

Texte et photos de J. Fleck, attaché pour la science et la technologie – Consulat Général de France à Wuhan

Dernière modification : 11/05/2011

Haut de page