Colloque annuel du Centre de recherche de Suez Environnement à Shanghai

Le parc des industries chimiques de Shanghai (SCIP) a accueilli le colloque annuel du SCIP Water Research Center (SWRc), filiale de Suez Environnement, le 18 mai 2016, à l’occasion de ses 10 ans.

JPEG - 1.1 Mo
François Février, PDG de Suez Water Asia.

Depuis 2002, les activités chimiques à Shanghai sont regroupées dans le parc chimique industriel de Shanghai (SCIP) dans le district de Jinshan au sud de la ville. Des multinationales à l’instar de Suez, Air Liquide, Praxair, BASF, BP, Bayer, Evonik, 3M, Henkel, et Mitsubishi sont implantés dans ce parc. Les effluents industriels du SCIP sont traités par la co-entreprise SCIP Sino-French Water Development (SFW), filiale de Suez Environnement. La moitié des effluents traités est réutilisée pour alimenter les usines du parc. Afin de proposer des solutions toujours plus innovantes dans le traitement des rejets d’effluents de ses clients, SFW a créé un centre de R&D en 2006, le SCIP Water Research Centre (SWRc), en partenariat avec Suez, le SCIP, l’Université Tongji et l’Université de la Chine de l’Est en Science et Technique (ECUST).

JPEG - 763.4 ko
Personnes présentes au colloque de SWRc 2016.

Le colloque du SWRc du 18 mai 2016 a été l’occasion de faire le bilan de l’année 2015 et de présenter les développements futurs des différents acteurs, axés sur l’innovation. L’innovation est non seulement nécessaire au métier mais fait aussi partie de l’ADN de Suez. C’est donc naturellement que ses filiales ont intégré la composante innovation dans leurs activités : depuis sa création, le SWRc a totalisé 12 dépôts de brevets et la publication de 23 articles. Il a également bénéficié d’un investissement cumulé de 70 millions de RMB (soit environ 10 millions d’euros). Des projets sur différentes expertises de Suez et du SFW ont été présentés, allant de la caractérisation des effluents industriels et le contrôle des composants organiques volatiles (VOC) aux traitements spécifiques (carbone organique dissous, effluents salins) en passant par la réutilisation de l’eau traitée.

Dernière modification : 20/06/2016

Haut de page