Célébration de la fête nationale 2015 à Canton

Placée sous le signe de la « French Touch », symbolisant la créativité et l’innovation à la française, la célébration du 14 juillet 2015 à Canton a réuni 500 invités.

Plusieurs sociétés françaises ont exposé leur savoir-faire et l’école ESMOD de Canton a présenté un défilé avec les modèles des meilleurs diplômés de la promotion 2015.

Les discours de Bertrand Furno, consul général de France à Canton, et de M. Lu Binghui, secrétaire général adjoint de la province du Guangdong ont permis de souligner la densité de la relation entre la France et le Guangdong et de revenir sur les moments forts de cette année dans la relation entre la France et la Chine.

Discours de M. Bertrand Furno :

JPEG

M. le secrétaire général adjoint du gouvernement de la province du Guangdong,
Mesdames et messieurs les représentants des provinces et municipalités,
Mes Chers Collègues et membres du corps consulaire,
Chers Compatriotes,
Chers Amis de la France,

Pour ce jour de Fête Nationale, je suis heureux de vous accueillir au Sofitel de Guangzhou afin de partager un moment d’amitié et de convivialité.
Je tiens à exprimer ma gratitude aux nombreux et généreux sponsors français et chinois, qui ont rendu possible l’organisation de cette réception. J’accueille chaleureusement tous ces dirigeants d’entreprises amies de notre Consulat général, leurs collaborateurs et leurs invités.

Je remercie les partenaires qui incarnent la créativité française en Chine du Sud ou « French Touch ». Vous avez pu découvrir en arrivant quelques facettes de cette créativité à l’extérieur de cette salle et nous aurons aussi, un peu plus tard dans la soirée, la présentation des modèles créés par les lauréats de l’école Esmod Guangzhou.

Je me dois enfin d’associer à ces remerciements le Directeur et l’équipe du Sofitel de Canton, fidèle partenaire depuis plusieurs années et qui incarne l’hospitalité à la française.

Je souhaiterais au début de cette intervention retenir quelques instants votre attention sur le symbole qui donne son sens à la célébration de ce 14 juillet 2015 à Canton.

Ce superbe coq porte en lui deux messages :

-  La queue, de couleur bleue et rouge, traduit par son mouvement l’énergie qui émane du partenariat franco-chinois,
-  Le corps, par sa modernité, son aspect numérique exprime la créativité qui caractérise nos acteurs économiques et culturels présents dans le Sud de la Chine.

Chers Amis Chinois, vous êtes de plus en plus nombreux à visiter une France qui conserve ses attraits traditionnels : son patrimoine, sa culture, son art de vivre, sa gastronomie - que nous avons pour la première fois célébrée partout dans le monde le 19 mars dernier, avec l’opération « Goût de France » -.

Le Consulat général de Canton a ainsi délivré plus de 80.000 visas en 2014 et les six premiers mois de cette année marquent une nouvelle progression. Je tiens à rendre un hommage particulier aux agents du Consulat, qui font face à ce développement considérable d’activité, ainsi qu’à saluer l’excellent travail de notre partenaire TLS Contact.

Mais la France de 2015, c’est bien plus que cela et j’ai pu en percevoir de multiples signes par mes visites et mes contacts depuis mon arrivée il y a neuf mois en Chine du Sud. Nous comptons dans cette région du grand Delta de la Rivière des Perles plus de 300 entreprises, qui se développent grâce à leur créativité et aux talents combinés de leurs collaborateurs français et chinois.

J’invite les hommes et femmes d’affaires de Chine du Sud à nouer des partenariats avec les entreprises françaises et à investir dans notre pays dans lequel ils sont les bienvenus.

De même, j’encourage les étudiants chinois, à venir plus nombreux encore en France et à s’intéresser à de nouvelles filières scientifiques et technologiques.

Je voudrais maintenant revenir sur les moments forts qui ont marqué ce début d’année et sur les perspectives qui sont devant nous au cours des prochains mois.
J’utiliserai pour cela quatre mots clé qui, en français, commencent tous par la lettre E.

Epreuve, avec en mémoire les tragiques événements de début janvier à Paris, qui ont profondément marqué notre communauté nationale et bien sûr nos compatriotes de Chine du Sud. Le combat contre le fléau du terrorisme est difficile et notre pays est fier d’y prendre toute sa place au sein de la communauté internationale. Je retiens ici à Canton l’élan de solidarité et de sympathie qui a été exprimé à la fois par les autorités chinoises et par la communauté consulaire. Merci à tous.

Europe. Nous célébrons cette année le quarantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Union européenne. Pour marquer cet anniversaire, nous avons eu la visite à Canton en mai de 15 Ambassadeurs d’Etats membres de l’Union européenne, qui ont pu rencontrer les autorités de la région, les communautés d’affaires européenne et chinoise et eu un échange fructueux avec les étudiants de la grande Université Sun Yat-sen. La France, qui est l’un des six membres fondateurs de l’Union européenne, encourage le développement de cette dimension continentale de notre relation avec la Chine.
Environnement. La lutte contre le changement climatique constitue un enjeu crucial pour l’avenir de l’humanité et un défi commun pour notre génération.

La France mesure la responsabilité d’accueillir en décembre prochain à Paris la Conférence internationale sur le climat COP 21. A Paris, les Etats devront prendre des engagements qui associeront les collectivités territoriales, les entreprises et la société civile.

Je voudrais saluer la récente participation de la Municipalité de Canton au sommet « Climat et Territoires » de Lyon. Cette conférence internationale visait à partager les expériences des collectivités territoriales en faveur de l’environnement, mais aussi à adresser un message de mobilisation aux gouvernements.

Excellence enfin, pour qualifier l’état des relations bilatérales entre la Chine et la France. Après les visites d’Etat de 2013 et 2014, cette année 2015 a vu en effet la visite du Premier ministre Manuel Valls en Chine en janvier puis, il y a quelques jours, la visite en France du Premier ministre Li Keqiang, qui s’est rendu à Paris, à Marseille et à Toulouse.

Le bilan de ces visites est très prometteur pour notre coopération économique, mais aussi dans le domaine de la facilitation des échanges humains. J’y vois un encouragement à intensifier nos coopérations ici en Chine du Sud, notamment dans le cadre de la stratégie de la Route Maritime de la Soie.

Permettez-moi, pour conclure, de revenir à la symbolique de cette célébration, pour souligner que, pour nos Amis Chinois aussi, le Coq est un animal qui représente des vertus notamment la fiabilité, le courage et la confiance.

C’est à ces trois valeurs que je souhaiterais rattacher la relation particulière qui unit le peuple français et le peuple chinois.
Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une très bonne soirée !

Discours de M. Lu Binghui :

JPEG

Respecté M. Bertrand Furno, Consul général de France à Guangzhou,
Mesdames et messieurs, chers amis,
Bonsoir !

C’est un grand honneur pour moi de pouvoir participer aujourd’hui à la réception de la fête nationale française. A cette occasion, je voudrais présenter, au nom du gouvernement populaire de la province du Guangdong, mes voeux les plus sincères de la fête, à M. Bertrand Furno, consul général de France à Guangdong, ainsi qu’à tous les amis français qui travaillent, étudient et résident à Guangdong.

La Chine et la France sont les deux pays anciens et innovés. La France a établi des relations diplomatiques au niveau d’ambassadeurs avec la nouvelle Chine il y a 51 ans, depuis lors, les relations bilatérales ne cessent pas de développer. De relation de partenariat global à relation de partenariat stratégique global, de dialogue stratégique à l’organisation réciproque des années croisées, les relations sino-françaises se placent toujours à l’avant-garde des relations entre la Chine et les puissances occidentales, et sont devenues un exemple de la coexistence harmonieuse entre la civilisation orientale et la civilisation occidentale, ainsi qu’un exemple du respect mutuel et gagnant-gagnant entre les les grandes puissances. En mars 2014, à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire des relations diplomatiques entre nos deux pays, le président chinois M. Xi Jinping a effectué une visite d’Etat en France ; dans la première moitié de cette année, le premier ministre chinois M. Li Keqiang et son homologue français M. Valls ont réalisé des visites croisées réussies. Avec l’expérience cumulée depuis cinq décennies, j’ai la conviction que les relations sino-françaises, se trouvant au commencement de la sixième décennie, seront plus prospères et fructueuses.

La province du Guangdong met un accent sur la bonne relation de coopération avec la France depuis toujours. Les échanges des deux parties dans les différents domaines sont fréquents et les résultats de coopérations sont fructueux dans les secteurs économique et commercial, d’investissement, d’énergie, d’éducation, etc. L’année dernière, le volume global d’import-export entre le Guangdong et la France ont atteint 1109.9 milliards USD, avec une augmentation de 14.8%, ce qui était supérieur par rapport au niveau de croissance du commerce international dans la même période. Je suis certain que cela ne peut être réalisable sans le soutien du consulat général de France à Guangzhou et les efforts personnels de M. Fruno, ainsi que les supports des amis français de tous les milieux. Nous vous sommes très reconnaissants de ce part.

A l’heure actuelle, la province du Guangdong est dans la phase de développement caractérisée par l’approfondissement de réforme et d’ouverture, l’application de la stratégie du développement par vecteurs d’innovations et l’accélération de la restructuration économique et la montée en gamme. Surtout en moyenant les nouvelles plateformes ouvertes comme la zone pilote de libre échange à Guangdong, qui est nouvellement établie, la province du Guangdong va établir le système de réglémentation du commerce et d’investissement de pratique internationale, approfondir les échanges et la coopération économique et tenchonologique avec les autres pays et accélérer la construction de nouveaux schémas d’ouverture. La technologie française, combinée avec la capacité de production de Guangdong engendra la montée en gamme de l’économie du Guangdong, et de plus motiver l’exportation de la technologie clée et la création française, ce qui est une initiative gagnant-gagnant. La province du Guangdong envisage élargir la coopération avec la France dans les secteurs économique et commercial, d’investissement, d’énergie nucléaire et d’éducation, et continuer à explorer de nouvaux domaines et niveaux sur la base de la coopération traditionnelle, à fin de contribuer à l’approfondissement des relations bilatérales sino-françaises et la promotion du développement durable de l’économie mondiale.

A la fin, je forme les voeux pour la prospérité de nos deux pays, pour l’amitié de nos deux peuples, pour la coopération prospère entre le Guangdong et la France. Je vous souhaite, M. le consul général et les amis français ici présents, bonne santé, bon travail et des familles heureuses.
Je vous remercie.

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page