Café des Sciences sur les virus émergents par Dimitri Lavillette

Le Café des Sciences revient cette année avec une première édition sur la biologie. Dimanche 20 novembre, Dimitri Lavillette, chercheur à l’Institut Pasteur de Shanghai, est venu nous parler d’organismes infiniment petits : les virus.

Le Wine Must a accueilli une fois de plus une édition du Café des Sciences. Dimitri Lavillette, chercheur à la tête d’une équipe de recherche sur la transmission inter-espèces d’arbovirus, les virus transmis par insectes (dengue, chikungunya, Zika…).

JPEG - 718.4 ko
CDS Dimitri Lavillette

Les virus sont des micro-organismes, d’une taille allant de 20 à 300 nm, soit 10 à 1000 fois plus petit qu’une bactérie. Pour donner une idée de l’échelle, « si l’être humain faisait la taille de la Tour de Shanghai (632 m), une cellule serait équivalente à une pièce de Lego ». Le virus, encore beaucoup plus petit, serait l’équivalent d’une poussière. L’émergence des virus s’explique par diverses raisons, qui peuvent liées à des notions de temps (la tuberculose, la variole) ou d’espace (la grippe). Certains virus, comme celui de l’herpès, existent depuis plusieurs dizaines d’années avant de pouvoir être identifiés grâce au progrès des méthodes de diagnostic. D’autres survivent en développant des résistances aux médicaments ou sont transmis d’une espèce à une autre. Les histoires des virus du VIH (1981), de l’hépatite C (1989), d’Ebola (épidémie en Guinée en 2014) et de Zika plus récemment (épidémie au Brésil en 2015) ont été retracées depuis leur émergence jusqu’à l’élaboration de traitements thérapeutiques.

Pour être informé des prochains événements Café des Sciences, envoyez une demande par e-mail à yvonne.tran@diplomatie.gouv.fr.

En savoir plus : Interview de Dimitri Lavillette http://www.ambafrance-cn.org/Interv...

Dernière modification : 28/11/2016

Haut de page