Bilan de la 31ème session du conseil des droits de l’Homme [中文]

Genève, 29 février-24 mars 2016

La France salue les travaux de la 31ème session du conseil des droits de l’Homme. M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a réaffirmé le 29 février l’importance fondamentale que la France attache à son rôle pour promouvoir les droits de l’Homme dans le monde. A cette occasion, il a annoncé la candidature de la France à un nouveau mandat pour la période 2018-2020.

40 résolutions ou décisions ont été adoptées. En lien avec ses partenaires de l’Union européenne, la France s’est particulièrement mobilisée sur les questions relatives aux défenseurs des droits de l’Homme et à la prévention de la torture. Elle a soutenu la création d’une commission des droits de l’Homme sur le Soudan du Sud et le renouvellement des mandats d’experts indépendants ou de rapporteurs spéciaux, qu’il s’agisse du thème de la lutte contre le terrorisme ou de la situation des droits de l’Homme en République centrafricaine, au Mali, en Haïti, en Birmanie, en Corée du Nord et en Iran.

La France a également réaffirmé son attachement à la lutte contre l’impunité partout dans le monde, en soutenant l’adoption d’une nouvelle résolution sur la situation des droits de l’Homme en Syrie condamnant les disparitions forcées, les détentions arbitraires et la torture dans les centres de détention du régime. Ce texte a également permis de renouveler le mandat de la commission d’enquête internationale sur la situation des droits de l’Homme dans ce pays.

Dernière modification : 28/03/2016

Haut de page