6e édition du festival du cinéma chinois en France [中文]

Discours de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international le 30 juin 2016.

Madame la vice-Première Ministre de la République populaire de Chine,

Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

À l’occasion de votre visite en France, Madame Liu Yandong, je suis heureux de vous accueillir dans un cinéma en plein coeur de Paris. C’est un lieu inhabituel pour des rencontres diplomatiques, mais finalement révélateur des multiples facettes du partenariat entre nos deux pays. Bienvenue donc pour l’inauguration de la 6e édition du festival du cinéma chinois en France.

Car en effet, la Chine et la France ont tissé des liens très forts dans le domaine cinématographique.

Je salue les représentants de nos deux pays et les artistes chinois et français de renommée mondiale qui sont avec nous ce soir.

La France aime le cinéma chinois. La présence, chaque année, de nombreux films chinois dans les salles françaises et le dynamisme de ce festival qui présente le meilleur de la production chinoise dans 7 villes, en témoigne.

Ce succès, nous le devons d’abord aux deux co-présidents du festival, Monsieur Jérôme Seydoux, l’une des figures les plus respectées du cinéma français mais qui est aussi un grand ami de la Chine, et Monsieur Su Xu, directeur du Centre culturel de Chine à Paris.

Je me réjouis également des excellents résultats du panorama du cinéma français organisé tous les ans dans plusieurs villes de Chine par Unifrance et notre ambassade.

Le cinéma est donc une priorité de notre relation bilatérale. Nous avons formalisé nos liens par la signature d’un accord de coproduction cinématographique en 2010. L’an dernier, six coproductions officielles ont ainsi pu voir le jour. Les tournages chinois en France sont aussi de plus en plus nombreux et nous nous en félicitons.

Je souhaite que notre coopération se renforce encore : les contacts entre professionnels français et chinois doivent se multiplier, qu’il s’agisse des exploitants, des distributeurs, des producteurs... Toutes les professions de la chaîne du cinéma doivent dialoguer et développer ensemble des projets communs, artistiquement ambitieux et économiquement viables.

Il est également essentiel que les films français puissent bénéficier en Chine d’une plus large distribution. Je suis convaincu que les productions en langue française peuvent trouver leur public en Chine, dans un marché en plein développement.

Aujourd’hui, le public français a accès à une très grande diversité de films chinois. Il faut que le public chinois puisse, en retour, se familiariser avec la richesse et la diversité du cinéma français.

Chers Amis, nous sommes réunis ce soir pour partager nos cinémas, célébrer nos artistes, la vigueur et la richesse de nos industries.

C’est un moment de fête et d’optimisme : nous souhaitons faire davantage ensemble dans ce domaine qui, plus que tout autre, peut toucher un large public, le sensibiliser à la diversité de nos cultures, l’ouvrir à la découverte de nos pays respectifs.

Je souhaite un très grand succès à la 6e édition du festival du cinéma chinois en France.

Dernière modification : 04/07/2016

Haut de page