14 juillet 2016 - Discours du Consul général [中文]

Discours du Consul général, M. Marc Lamy, à l’occasion du 14 juillet 2016.

JPEG

Monsieur Xue Heng, vice-président de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois de la province du Liaoning,
Messieurs les consuls généraux, chers compatriotes,
Chers amis et partenaires, Mesdames et Messieurs,
Bonsoir.

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter la bienvenue à cette célébration de la fête nationale française, en ce 14 juillet, date qui, comme vous le savez, commémore la prise de la Bastille, événement marquant de la Révolution française.

Je vous parle avec une certaine émotion. Nous sommes tous réunis ce soir autour d’un événement important, qui rassemble la communauté française et nos partenaires chinois.

Il s’agit de mon premier 14 juillet en tant que Consul général de France à Shenyang. J’ai pris mes fonctions il y a 10 mois, en septembre 2015. Ma famille et moi-même, nous sommes sentis très bien accueillis. Le Nord-Est est une région ouverte et chaleureuse, dont nous apprécions la beauté et la richesse de son patrimoine.

Je suis arrivé en Chine il y a plus de 25 ans. Presque trois décennies plus tard, je mesure le chemin parcouru par la Chine et les liens étroits qui se sont tissés avec la France.
Aujourd’hui, une relation exceptionnelle unit nos deux pays : elle est globale, stratégique et moderne. Elle s’inscrit aussi dans le cadre de l’Union Européenne, dont la France est, avec l’Allemagne, membre fondateur.

Nous avons célébré, en 2014, le partenariat franco-chinois, à l’occasion du cinquantenaire de l’établissement des liens diplomatiques entre nos deux pays. De nombreuses visites bilatérales ont eu lieu, au plus haut niveau, comme celle, toute récente, de Madame Liu Yandong, vice-première ministre chinoise. Elles ont permis de construire, au fil des années, un dialogue politique et une concertation sur les grands sujets internationaux, tels que le réchauffement climatique ou la gouvernance économique.

La COP21, que la France a accueilli, fin 2015, en est un bon exemple. Il y a été signé un accord majeur, historique, en matière de lutte contre le réchauffement climatique : l’accord de Paris. La Chine y a joué un rôle de premier plan, preuve de son engagement dans la lutte contre les problèmes environnementaux.

La France et la Chine travaillent étroitement dans ce domaine, au sein des institutions internationales et sur le terrain. Je souhaite, à cet égard, souligner deux projets exemplaires menés par l’Agence Française de Développement dans le Liaoning. Il s’agit de la restauration des zones humides de la roselière de Panjin et du Lac Wolong dans le district de Kangping à Shenyang.

Un autre projet ambitieux est celui de l’éco-quartier franco-chinois dans le district de Tiexi, fruit d’un accord signé en 2010 entre le Ministère de l’Economie, de l’industrie et de l’emploi français et le Ministère chinois du commerce. Ce projet est lui aussi porteur de modernité et de créativité. Je souhaite qu’il puisse évoluer favorablement dans les mois et les années à venir.

Il existe également des pistes de coopération importantes dans le domaine de la santé et de l’agriculture, dont le développement sera mutuellement bénéfique pour la France et la Chine. Ces initiatives en faveur du développement durable constituent l’un des nombreux domaines de la relation franco-chinoise, dont le dynamisme s’illustre de façon remarquable dans le Nord-Est.

Au niveau économique, les entrepreneurs français sont de plus en plus présents dans le Nord-Est. Plus d’une centaine d’entreprises françaises y est implantée, dans tous les secteurs, employant des milliers de personnes, majoritairement chinoises. Le rôle du Consulat général est d’accompagner et de favoriser cette dynamique.

Nos amis et partenaires chinois sont également encouragés à investir en France. Notre pays accueille déjà plus de 200 entreprises chinoises et constitue la deuxième destination des investissements chinois en Europe. L’un des atouts de la France est son innovation et sa créativité, particulièrement dans le domaine industriel. Notre pays forme des créateurs et des entrepreneurs, dont le savoir-faire est mis au service de nos entreprises, en France et à l’étranger, notamment en Chine. Je vous invite à cet égard à prendre connaissance de la campagne « Créative France ».

Notre pays est attractif pour les entreprises mais aussi pour les touristes. Nous avons accueilli en 2015, 85 millions de touristes étrangers, parmi lesquels plus de deux millions de visiteurs chinois. Ce chiffre, en forte hausse, fait de la France l’une des destinations touristiques préférée des Chinois.

Cet enthousiasme est reflété par l’activité de notre Consulat qui traite, chaque année, de plus en plus de visas, dans un délai de moins de 48h. De 10 000 en 2014, nous sommes passés à 25 000 en 2015 et nous prévoyons d’en délivrer 60 000 en 2016, avec une proportion croissante de visas de circulation de un à cinq ans.

Réputée pour la qualité de ses grandes écoles et de ses universités, la France accueille de plus en plus d’étudiants chinois. Ils sont 35 000 dans notre pays, un chiffre multiplié par dix en dix ans. Les étudiants des universités du Nord-Est, qui sont d’un très bon niveau, sont de plus en plus nombreux à effectuer un séjour d’études en France. Ils ont l’opportunité d’y étudier dans des centaines d’établissements d’enseignement supérieur de haut niveau, en particulier dans les domaines du management et des sciences de l’ingénieur. Cela est permis par le travail exemplaire des équipes de l’espace Campus France Shenyang. Avec bienveillance et transparence, ils ont déjà traité plusieurs centaines de dossiers cette année.

L’attractivité croissante de la France dans le Dongbei est due, notamment, au progrès de sa présence culturelle. La programmation culturelle française s’est fortement développée dans le Nord-Est cette année. Nous y avons organisé, pour la première fois, le festival franco-chinois Croisements, autour de neuf événements. Le temps fort en a été la célébration de la fête de la Musique à Shenyang, qui a rassemblé 25000 personnes, essentiellement des jeunes, parmi lesquels beaucoup de francophones et d’amis du Club France qui ont étudié en France.
De nombreux autres événements de grande qualité ont eu lieu et je vous invite à nous suivre attentivement, sur notre site internet ainsi que sur les réseaux sociaux, afin de ne rien manquer. Je tiens à remercier nos partenaires et tous les artistes pour leurs éminentes contributions.

J’aimerais aussi souligner le travail de l’Alliance française de Dalian en faveur de l’enseignement du français et de la culture française. Je souhaite aussi saluer l’ouverture prochaine d’une Alliance Française à Shenyang, en partenariat avec l’université du Nord-Est, qui renforcera nos échanges dans la région.

Le partenariat culturel est une composante essentielle de la relation franco-chinoise. Il démontre la force des échanges humains qui existent entre nos deux pays, dans tous les domaines, notamment celui du sport. La Chine se développe très rapidement, dans de nombreuses disciplines, notamment le football, pour lequel j’ai constaté ici un véritable engouement.

La France est prête à mettre son savoir-faire, particulièrement en matière d’organisation d’événements sportifs, au service de la Chine. Pensons également dans cette région au développement des sports d’hiver dans la perspective des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

La France a vécu des moments difficiles mais elle a su faire la preuve qu’elle était capable d’accueillir dans les meilleures conditions les grands événements internationaux, le dernier en date étant la coupe d’Europe de football 2016 qui s’est achevée sur la victoire d’un pays dont la France est très proche, le Portugal, et que je tiens à féliciter.

Je souhaite remercier les autorités de la province du Liaoning, du Jilin et du Heilongjiang, ainsi que celles de la ville de Shenyang, de Dalian, de Changchun et de Harbin pour leur soutien constant dans l’organisation de nos actions et la qualité de l’accueil réservé aux agents du Consulat et à nos compatriotes français. Je tiens à remercier également la communauté française du Nord-Est qui, quelle que soit le lieu, contribue au rayonnement de notre pays et de notre culture. Le Consulat général de France à Shenyang est à leur service.

Je voudrais évoquer, enfin, le jumelage actif qui existe entre la province du Liaoning et le département français de la Charente-Maritime comme en témoigne la visite récente du Président Bussereau à Shenyang.
Moi-même étant originaire de Normandie, je me réjouis, par ailleurs, du jumelage important qui existe depuis 31 ans entre deux grandes villes portuaires : Dalian et Le Havre, dont le Maire, Monsieur Edouard Philippe, se rend fréquemment en Chine.

Je termine cette intervention en remerciant chaleureusement nos sponsors et partenaires pour leurs contributions. Ils vous accueilleront aujourd’hui dans l’espace qui leur est dédié, le village des sponsors. Je souligne tout particulièrement la participation de Shenyang Youth International Travel 沈阳青年国际旅行社, China Comfort Travel 康辉国际旅行社 et Overseas International Travel 海外旅行社.

Chers amis et partenaires chinois, c’est grâce à notre coopération que nous pouvons développer la relation si particulière qui unit les peuples français et chinois.
Permettez-moi, chers amis, de porter un toast à l’amitié franco-chinoise.
Vive la France et vive la Chine ! Bonne fête du 14 juillet à tous !

Je vous remercie.

Dernière modification : 26/08/2016

Haut de page